La voyance par le plomb

voyante par le plombDu plomb dans la divination

Il est vrai que la voyance par le plomb n’est pas la plus courante des formes de divination et, soyons honnêtes, ce n’est pas un mal.

Pour en savoir plus sur les présages de l’avenir des voyantes faisaient et font encore parfois chauffer du plomb qu’elles font couler dans de l’eau pour le faire refroidir et lui faire prendre une forme aléatoire. C’est avant-tout cette forme qui sera interprétée par la voyante qui regardera bien cet aspect pour en retirer par la suite des conclusions sur les présages, les possibilités que peut laisser l’avenir. Ce qui est important, c’est de noter que sans connaissances dans l’interprétation des formes, cette technique ne serait rien comme pour les autres manières qui demandent des outils que sont la cartomancie ou la méthode du pendule par exemple.

Comme d’autres arts divinatoires, l’interprétation des formes du plomb est donc autant une question de connaissances dans la signification des formes que prends l’objet que dans la subjectivité du voyants ou de la voyante qui travaillera plus ou moins bien, qui sera plus ou moins capable d’être juste dans l’exercice de son art.

Le plomb est-il un bon outil divinatoire?

On ne sait pas vraiment qui a inventé cette manière de lire l’avenir. Elle est sans doute comme bien d’autres le résultat d’un hasard que l’on a interprété. En effet il fût un temps où la nature était bien plus observée que maintenant, du coup de nombreuses formes de voyances sont apparient dans le passé par simple interprétation de signes naturels, de présages découlent d’évènements du quotidien.

La voyance par le plomb ne fait sans doute pas exception à cela, il est presque certain que le plomb qui était utilisé plus qu’aujourd’hui a dù devenir un outil divinatoire lors d’une fonte pour le bâtiment ou pour la bijouterie. Des professionnels ont s’appercevoir que quand le plomb prenait une certaine forme il se passait certaines choses du coup il on généralisé des accidents pour en faire un art.

La voyance par le plomb aujourd’hui

Il n’existe pas de traité officiel faisant référence dans le domaine donc les personnes qui pratiquent encore cet art le fond par expérience et le font avec leurs propres critères. Ainsi cette manière de prédire l’avenir peut varier considérablement d’une voyante à l’autre. Cela-dit cet art divinatoire se fait de plus en plus rare.

Si le plomb n’est pas la méthode la plus satisfaisante pour lire l’avenir car son interprétation n’est pas normée, il est clair aussi que ce n’est pas la méthode la plus simple a mettre en oeuvre dans un cabinet. Il faut trouver le métal, le faire chauffer à la bonne température et le faire couler dans de l’eau ce qui est relativement dangereux rien que par la chaleur dégagée.

Une voyance toxique

Le plus grave problème lié à la voyance par le plomb est sa toxicité. Une personne qui souhaite lire son avenir n’a pas spécialement envie de le compromettre ce qui est le cas avec le plomb est est très toxique par les vapeurs qu’il dégage à la fonte entre autres. Le plomb n’est pas une matière qui doit se manipuler sans précautions, du coup, quand on voit les piètres résultats divinatoires qu’il fournit, le plus sage reste sans doute de s’en éloigner.

Voyance par téléphone

voyante telLa voyance par téléphone, une star de la divination

Il est très simple aujourd’hui de trouver des services de voyances qui proposent au lecteurs d’un magazine ou d’un site internet de pratiquer facilement et pour une somme modique (parfois) une divination en direct et par téléphone.

Il est donc facile de trouver ces offres mais que valent-elles?

Voilà la question que tout le monde se pose car il est vrai que les offres sont nombreuses, diverses en apparence ce qui rend le choix difficile. Diverses en apparence car ont pourrait penser que les offres sont nombreuses mais ce n’est pas le cas dans le domaine de la voyance où la plupart du temps les grands acteurs se comptent sur les doigts d’une main. En effet en y regardant de plus près on se rend compte que les annonces dans les magazines sont en fait très souvent les mêmes d’un magazine à l’autre mais que les émeteurs louent plusieurs encarts les uns à coté des autres ce qui donne une impression de diversité alors qu’il n’en est rien. C’est aussi le cas sur le net où la multitude de site ne reflete pas du tout le nombre d’acteurs du domaine puisque les mêmes images reviennent souvent dans des sites différents.

Il existe bien des personnes qui offrent la voyance par téléphone à une échelle artisanales, des voyantes qui travaillent en cabinet et qui ont un petit site internet mais elles sont tout simplement plus difficiles à trouver car rarement dans les résultats des moteurs de recherche. Cela ne signifie pas que ces offres soient inexistantes mais il faut simplement les chercher plus longtemps en se baladant suir le net, dans les forums, dans des blogs. On trouve de tout chez ces voyants, du bon comme du mauvais il est donc impossible de généraliser.

Les grandes “maisons”

Le web est parsemé de sites qui proposent la voyance par téléphone. Comme nous venons de la voir le nombre de sites est grand mais pas le nombre d’acteurs. Ces acteurs proposent des voyances en direct à tous les prix mais le plus souvent à la minute. Les voyants qui sont au bout du fil viennent de tous les horizons, il sont parfois voyants, parfois non, parfois de votre pays, parfois non. La qualité de ce type de service varie beaucoup mais une chose est certaine, elle n’est pas régulière, surtout chez certains dont le personnel basé à l’étranger tourne beaucoup. Comme dans ce site nous voyons la voyance comme un divertissement rien de très grave a se tromper mais il est vrai que la dépense est réelle et que certains croient vraiment en la voyance alors méfiance.

Voyance par téléphone, bonne ou mauvaise idée?

La voyance par téléphone est la meilleure alternative à une visite en cabinet mais elle n’est pas une garantie de satisfaction. Comme les photos des voyants sont rarement réelles dans les grands services, comme leurs qualités professionnelles sont incontrôlables et que l’édition d’un guide sur le sujet serait une perte de temps ce qui donne une idée de la réponse que nous pouvons apporter à la question de savoir si décrocher son téléphone est une bonne idée ou non. Dans le doute et partant du point de vue que la voyance est un divertissement, la voyance gratuite à réaliser soi-même semble être au final la meilleure idée.

L’oracle de Belline

Une carte de l'oracle de belline "la paix"Quelques mots sur l’oracle de Belline

Comme chacun le sait c’est Edmond de Belline (qui n’est pas son vrai nom) qui imagina à la fin du XIXè siècle les lames de l’oracle, sachant tout de même que bon nombre de cartes sont inspirées du tarot de Marseille. Ce que propose l’oracle de Belline c’est une suite de 53 cartes qui permettent de lire l’avenir avec un certain sens du détail puisque la majeure partie des voyantes lisent les cartes avec le tarot de Marseille mais la plupart du temps juste avec les arcanes majeurs qui sont au nombre de 22, donc quand Belline propose 53 lames il offre par la même plus de possibilités de détails.

Ce qui est intérêssant dans les cartes de l’oracle de Belline c’est que chaque lame représente une idée, ce qui n’est pas le cas du tarot de Marseille dont les arcanes majeurs représentent souvent plusieurs idées et dont la signification est souvent plus compliquée à trouver qu’on le croit. D’une certaine manière Belline a dessiné son oracle en corrigeant les petites fautes du tarot de Marseille.

Pourquoi choisir l’oracle de Belline?

Nous venons de le voir, cette suite de cartes est très claire. Bien que mal dessinée son classement interne et sa facilité de lecture en font un parfait outil d’apprentissage à la voyance pour les novices. Si il est vrai que les dessins n’ont pas été aussi bien fait que dans d’autres cas comme on peut le voir dans les jeux modernes, cette suite reste vraiment lisible tant sur le point du dessin que sur celui des noms donnés à chaque carte puisque chaque lame porte un nom facilement identifiable. Ce qui est intérêssant et donc dans ce type de cartomancie c’est que n’importe qui peut la pratiquer.

Pas besoin de don de médium pour pratiquer la cartomancie. Cela est très important car bon nombre de personnes pensent quand elles choisissent un voyant, notamment en voyance par téléphone, qu’il est préférable de choisir quelqu’un qui dit faire de la voyance pure, alors que cela n’a rien a voir puisque la cartomancie est une affaire de connaissance de la signification des cartes et de savoir-faire. Par contre si l’on cherche une personne qui n’utilise pas d’outil de voyance, alors là oui, le médium est le bon choix, sachant que par téléphone ce n’est peut-être pas la meilleure chose à faire mais cela est un autre débat.

Pourquoi ne l’utilise-t-on pas plus?

Peut-être que le tarot de Marseille bénéficie de son antériorité dans le temps ceci explique peut-être cela et puis c’est aussi une manière de prédire l’avenir qui est toujours un grand sujet de discussion de par le fait que chaque tarologue a son approche différente des cartes et que certaines significations des cartes varient en fonction des interprètes. Pourtant comme on vient de le voir, L’oracle de Belline est plus qu’une alternative aux autres cartomancies. Précis, pointu, clair et abordable, cette manière de pratiquer la cartomancie est bel et bien un très bel outil, peut-être même le meilleur qui soit…

Voyants et Médiums : Quelle différence?

Les voyantes et les voyants

Toutes les personnes qui se proposent de lire l’avenior sont des voyants. Même si certains ne veulent pas être qualifiées de tels pour des raisons diverses, les personnes qui prédisent l’avenir ne sont pas des scientifiques mais des voyants ou voyantes. Parmi les personnes qui ne veulent du qualificatif de “voyant” on trouve les médiums qui aiment a penser que les choses peuvent être différentes pour eux, que leur statut est autre. Méprisant les autres membres de la communauté de ceux qui lisent l’avenir (ce qu’ils sont pourtant) ils aiment à penser qu’ils sont des scientifiques de l’humain, d’où le combat de certains pour que l’astrologie soit reconnue parmi les sciences humaines comme discipline à part entière. Cette requête est cependant toujours rejetée, l’astrologie ne pouvant être considérée comme science, pas plus que le fait de prédire l’avenir dont on confirme toujours ici que la voyance n’est pas une science exacte et rien d’autre qu’un divertissement. Si certains utilisent la voyance pour prendre des décisions, utilisent l’astrologie pour recruter parfois, c’est leur affaire mais elles s’exposent un des risques de divers intensité allant de la simple déception à la mauvaise décision ayant de graves conséquences sur les autres et sur-elles mêmes.

Le voyant est donc celui qui essaie de lire l’avenir à l’aide d’un outil comme les cartes, les runes et comme nous venons de la voir, les planètes.

Les Médiums

Comme le voyant, le médium est celui qui cherche à prédire l’avenir mais pas seulement. Le médium est celui qui peut se connecter avec des forces cachées, qui peut ressentir ce que les autres ne ressentent pas comme des esprits par exemple et donc communiquer avec des morts ou établir des passerelles psychiques avec l’avenir et ainsi tenter de le lire.

Les médiums sont des personnes qui disent pouvoir lire l’avenir sans avoir a utiliser d’outils mais de pouvoir avoir des visions pour connaître le futur de leurs clients. Il est clair qu’ils sont les seuls à pouvoir savoir ce qu’il savent, ce qui signifie en d’autres termes que les médiums sont souvent accusés avec raison de mensonge ou de croire en leur propres mensonges tant parfois certains peuvent aller loin dans les contradictions.

Les médiums ont cependant leurs adeptes, à l’image de ceux qui font des rassemblements pour parler aux morts proches des participants du lieu. Ces séances proches des séances de spiritisme étonnent souvent les participants par les détails donnés par le médium qui reçoit en direct des messages des morts.

Une chose lie les médiums et les voyants

Les médiums, les voyants se doivent avant-toute chose de savoir écouter. La capacité d’écoute, de compréhension des praticiens de la voyance, donc de ceux qui travaillent en direct avec des consultants réels est primordiale. Sans humanité pas de bonne voyante ni de bon médium, il faut avant tout avoir envie de venir en aide, d’acouter et surtout d’être honnête envers les autres car tant de monde prend le voyant pour un conseiller que celui-ci se doit de ne pas faire de fausses promesses. Si dans ce site nous abordons la voyance comme un divertissement, nous n’oublions pas que la voyance est bien plus que cela pour la majorité des consultants.

Marthe Robin

Marthe Robin, une énigme qui court toujours

Marthe Robin est un sujet de discussion pour les croyants, pour tout ceux qui s’intéressent à l’occulte et pour les scientifiques. Divers types de questions gravitent autour de cette femme dont on se demande en premier lieu comment elle pu faire pour vivre en ne se nourrissant plus. Car c’est avant-tout cet aspect qui soulève le plus de questions.

En second lieu il y a les questions mystiques concernant la vie spirituelle de Marthe Robin qui fut aussi une grande croyante. En effet, malgré une maladie qui l’empêchait de quitter le lit, elle fût à l’origine par exemple du foyer de la charité qu’elle fonda avec l’aide d’un prêtre pour se consacrer à l’évangile.

Une femme qui ne mangeait pas…

Marthe Robin est surtout restée célèbre pour avoir passé des années sans se nourrir. Cette énigme interpella de nombreuses personnes, issues de tous bords, pendant très longtemps.

Fille de paysans, elle est née le 13 mars 1902 dans la ville de Câteauneuf-de-Galaure. le parcours de cette femme est jalonné par la maladie qui sera le fil conducteur de son existence tant elle aura de problèmes de santé. En 1942 des médecins l’examineront, on conluera plus tard à une ancéphalite grave qui lui aurait valu tous ces hauts et ses bas de santé qui lui feront connaître jusqu’à la paralysie.

Sa vie mystique commence elle avec la maladie. En 1922 une première apparition de la Vierge Marie lui vient avant celle en 1928 ou elle verra la Christ. A ce moment déjà elle reste toujours au lit, c’est alors que certains vendredi des stigmates apparaîtront sur son corps la faisant ainsi revivre les derniers moments du Christ. Pendant cette période Marthe Robin sera visitée par des pèlerins du monde entier, pèlerins qu’elle recevait malgré son état.

Ce qui frappa la plus de gens, croyants ou non, était le fait que pendant une cinquantaine d’année elle n’aurait pas mangé. Certains articles relatent même une absence totale de boisson à cause de sa maladie. Pourtant bien que ne mangeant pas, Marthe Robin vit, elle reçoit des visiteurs, met en place des projets.

Une vie bien remplie

Marthe Robin, ne restera pas inactive durant sa vie. Elle participera à la création d’une école de fille, du foyer de charité pour la retraite des croyants puis d’autres viendront hors de la commune et même hors de France. Une femme qui ne pouvait pas bouger, ni manger sera pourtant le centre d’une oeuvre de grande envergure. Bien-entendu elle sera aidée mais les faits sont là.

Ce qui frappe c’est que cette femme morte en 1981 sera finalement toute sa vie cette femme mystique qui ne mange pas mais sur ce point, il est difficile de dire quoique ce soit de scientifique car les rares médecins qui la verrons ne lui feront pas de véritables examens, elle ne sera d’ailleurs pas hospitalisés. D’où le doute qui peut tout de même persister sur le fait qu’elle n’ait jamais rien mangé d’autre que des hosties. Mais une chose est certaine, les créations dont elle serait à l’origine ou dont elle serait au moins participante sont elle bien réelles et existent bel et bien.

 

La boule de cristal

Une boule de voyanceBoule de cristal objet de voyance ou objet de déco?

La boule de cristal est le symbole du médium, c’est toujours même une chose qui est en fait dans l’inconscient collectif pourtant les personnes qui consultent des voyants ne s’offusquent pas quand les voyantes n’ont pas de boules de cristal sur leur plan de travail.

Si la boule de cristal est connue de tous et de toutes, elle fait partie de ces choses dont l’origine est pas ou peu connue. Après avoir fait des recherches sur le sujet, on ne trouve pas de véritable sujets sur internet concernant l’origine de cet accessoire pourtant emblématique de la pratique de la voyance. On sait juste que la boule de cristal est rarement en cristal et que son pouvoir n’est pas en elle même mais est comme le tarot de Marseille un support permettant l’interprétation, donnant de la matière au voyant.

La boule de cristal est-elle fiable?

En réalité peu de médiums utilisent ce genre d’accessoire pourtant symbolique. Celles et ceux qui l’utilisent interpretètent les reflets qu’ils voient sur le moment pour faire de la voyance mais le plus souvent cet objet est secondaire dans le processus de voyance, le praticien préférant le plus souvent utiliser des outils comme les runes, les cartes ou les astres entre autres choses. La fiabilité de la boule de cristal est donc discutable car il est vrai que ce n’est pas une télévision dans laquelle on pourrait voir l’avenir comme un fillm ou des images de l’au delà qui défileraient. La voyance avec la boule de cristal n’est pas différentes des autres outils mais comme elle donne au fond moins de résultats, moins de différentes formes à voir, les possibilités d’interprétations s’en retrouvent réduites donc la fiablitié de cette forme de divination s’en retrouve réduite.

Une forme de voyance qui se perd

Cet accessoire se perd car il est vrai que l’interprétation des formes elles-mêmes sont de plus en plus difficiles à trouver. Là où l’interprétation des cartes par exemple se trouve partout, les formes visibles dans les boules de cristal sont elles presque introuvable. Il est vrai que la boule de cristal fait aujourd’hui partie du folklore de la divination, comme l’écriture illisible des médecins, les noms compliqués des médicaments, les marmonnements des magnétiseurs durant leur travail par exemple… Tout cela fait partie du mystère qui entoure certaines professions et qui est au fond nécéssaire à la guérison par l’effet placebo qui est bien souvent aussi important que le traitement lui-même.

En fait chaque praticien a ses outils, cela fait partie de la vie professionnelle, mais il arrive que certains outils obsolètes ou moins utilisés soient tout de même gardés pour leur coté symbolique. La boule de cristal entre dans cette définition de l’outil emblématique qui garde une place de choix sur les étagères des praticiens, dans le coeur des voyantes comme dans l’esprit des consultants qui aiment finalement ces références qui s’avèrent aussi rassurantes.